méthode DISCAvant d’aller plus loin et suite à vos nombreuses demandes, je vais apporter quelques éclaircissements à la manière de bien comprendre la méthode DISC.

Dans l’article qui suit, je parle uniquement de la méthode DISC et non du blog dans son ensemble mais ce que je dis est valable pour toutes les informations que je vous transmets.

Premier point important, lorsque vous venez sur mon blog (c’est valable pour beaucoup d’autres blogs), ne perdez jamais de vue que je fais le maximum pour être clair et compris par le plus grand nombre.

En quelques articles, je vous ai expliqué du mieux possible comment fonctionne un système que j’explique normalement (dans sa version de base) en deux jours avec des personnes qui ne font que m’écouter et, avec qui, l’interaction est immédiate. Pour bien comprendre la méthode DISC, il vous faudra aller beaucoup plus loin surtout si vous voulez l’appliquer dans votre vie de tous les jours.

Ceci étant, vous avez été nombreux à me demander pourquoi les personnes ne réagissent pas toujours dans leur « type DISC ». Dans la majorité des cas, la raison en est très simple mais pour bien la comprendre, il faut revenir un peu en arrière.

DISC s’appuie sur les travaux de W.M. Marston.

En 1928, il publia un livre : « Les émotions des gens normaux« . Dans ce livre, il décrivait les 4 comportements de base (Dominance, Influence, Stabilité, Conformité) d’où le nom de la méthode DISC. Dans son étude, il faisait ressortir que les personnes concernées ont tendance à être actives ou passives et se perçoivent dans un environnement favorable ou hostile. J’attire particulièrement votre attention sur la notion de perception mais, il est vrai, que je le fais dans la plupart de mes articles.

Pour bien comprendre le sujet qui vous trouble, il va falloir remonter un peu plus loin et se replonger dans les travaux de C.G. Jung.

En 1921, il publia un livre : « Les Types psychologiques ». Dans cet ouvrage fondamental, Jung décrivait en profondeur les 4 fonctions qui sont à la base des tempéraments : sensation, intuition, pensée et sentiment, mais surtout, il expliquait comment les combiner avec les 2 attitudes : extraversion et introversion.

Les 4 fonctions de Jung

 

En communication, la source de l’incompréhension, se situe souvent à ce niveau.

Statistiquement parlant, la plupart des Dominants et des Influents auront tendance à être extravertis.
De la même manière, la plupart des Stables et des Conformes auront tendance à être introvertis.

Le problème des statistiques, c’est que l’on a tendance à en faire une généralité et c’est à ce moment-là que votre « interlocuteur ne rentre plus dans la case ». Je sais que la plupart des méthodes vous diront qu’elles ne mettent pas les gens dans des cases mais je vous rassure, elles le font toutes et heureusement, sinon comment pourriez-vous apprendre à mieux communiquer avec quelqu’un si vous ne savez pas où le situer.

Bien comprendre la méthode DISC va vous permettre de résoudre assez simplement 50 à 60 % de vos problèmes de communication. Pour augmenter ce score de 10 à 20 %, il ne faudra assurément pas vous contenter de lire mes quelques articles.

L’avantage de cette lecture, c’est que, dans l’état actuel des choses, vous avez une idée plus précise de la raison pour laquelle les gens ne se comprennent pas toujours même lorsqu’ils sont très proches.

Revenons à nos statistiques et prenons un type Conforme, ce qui dans l’étude de C.G. Jung nous donnait au niveau des tempéraments, une personne qui agit en fonction de ses pensées et de ses sensations.

Rappelons-nous que dans le système DISC, une personne de type Conforme se comporte plutôt de la façon suivante :

  • Il est tourné vers les faits et la tâche.
  • Il n’aime pas partager ses sentiments personnels.
  • Il est plutôt formaliste et conformiste.
  • Il reste concentré dans la discussion.

Dans votre tentative de communication, tout se passera très bien si votre Conforme est Introverti et c’est ce qui se passe dans la majorité des cas, mais que se passera-t-il si votre Conforme est Extraverti ? C’est à ce moment que se situent les sources d’erreurs les plus importantes.

Bien sûr, tout s’apprend, mais ne généralisez pas trop avant d’appliquer une méthode quelle qu’elle soit, surtout si vous ne l’avez pas étudiée en détails.  Pour l’instant, vous savez déjà comment communiquer efficacement avec environ 60 % de votre entourage et, surtout, vous connaissez la raison pour laquelle ça se passe mal, parfois.

 

Ne perdez pas de vue que pour bien comprendre la méthode DISC, un blog ne remplacera pas une véritable formation ou un coaching individualisé.

 

 

 

 

Articles similaires